Breaking News

Hicham El Guerrouj n’est pas content de la situation l’athlétisme marocain

Hicham El Guerrouj (47 ans) n’est pas content de la situation de l’athlétisme dans son pays, le Maroc. Le double champion olympique (2004) estime que la discipline, longtemps “porte-étendard” du sport marocain, est dans l’impasse à cause d’un manque d’investissement.

Hicham El Guerrouj n’est pas content de l’état de l’athlétisme marocain. Le double champion olympique (1500 m et 5000 m) et quadruple champion du monde du 1500 peint, en effet, un tableau sombre de la discipline dans son pays. Il reconnaît que le contexte sanitaire lié à la pandémie de Covid-19 n’est pas étranger à cette situation. Mais, pour lui, la traversée du désert des coureurs marocains est surtout dû à un manque d’investissement.

«Je parle juste en tant que citoyen marocain, amoureux de son pays et de ce sport, previent-il dans Le360sport. Et j’observe que l’athlétisme national est dans l’impasse. Malheureusement, il n’existe pas de vision claire pour le sortir de cet état déplorable.»

«Ce sport est dans mon cœur»

S’il regrette les tentatives entreprises, selon lui, pour l’«éloigner de ce sport», à cause de son franc-parler, l’ancien champion n’entend pas accéder au dessein de ses détracteurs. «Si je reste si près, c’est parce que ce sport est dans mon cœur», assure-t-il.

Mais tout n’est pas sombre de l’avis d’Hicham El Guerrouj. Il perçoit quelques lueurs d’espoir comme Soufiane El-Bekkali, qui a remporté la médaille d’or du 3000 m steeple aux derniers Jeux olympiques.

«C’est un grand champion aussi bien sur le plan sportif qu’humain, s’enflamme la légende marocaine. Il est en mesure d’accomplir des miracles dans les années à venir. Il faut juste qu’il ait davantage confiance en lui, que l’on continue à le soutenir ainsi que son staff qui est remarquable.»

Jules DIA

==

Leave a Reply