Breaking News

des faits insolites ont eu lieu

RDC-Bénin, penalty fantôme et l’histoire des changes

C’est le fait le plus récent, et sans doute l’un des plus lunaires dans cette route au Mondial 2022. La RDC a réussi à obtenir son ticket pour les barrages. En battant le Bénin lors de la dernière journée (2-0). Deux faits, et non des moindres ont fait parler. On d’abord le pénalty fantôme sifflé pour les Congolais en début de match. Un petit fait de jeu certes, mais de grosses conséquences pour les Béninois qui ont couru derrière le score sans jamais revenir.

Ce match a ensuite connu un fait totalement inédit. Le sélectionneur congolais Hector Cüper a opéré à un changement à la 90e minute. Rien de surprenant jusque là. Sauf que c’était le 4ème changement congolais…en quatre sessions. Or depuis la nouvelle réforme de la FIFA, les équipes ont droit à cinq changes, mais en trois sessions seulement. Une entorse au règlement qui a d’ailleurs poussé le Bénin à interjeter appel. Ce match va donc se poursuivre en coulisses.

Afrique du Sud-Ghana-Sénégal, le cercle vicieux

Afrique du Sud, Sénégal, Ghana, les trois pays semblent désormais liés dans la course au Mondial. Le dimanche 14 novembre, le Ghana (2ème 10pts) recevait l’Afrique du Sud (1ère, 13 pts) pour la sixième journée de qualification. Au sifflet, le Sénégalais Maguette Ndiaye. Ce dernier accorde un pénalty à la demi-heure de jeu. Une action totalement ubuesque. Après plusieurs ralentis, on se rend compte qu’il aurait plutôt dû siffler une simulation du Ghanéen. Andre Ayew transforme le penalty et le Ghana s’impose 1-0.

L’Afrique du Sud ne veut toutefois pas en rester là. Elle a décidé de saisir la FIFA. Mais ce trio Sénégal-Ghana-Afrique du Sud n’en est pas à son coup d’essai. Lors des qualifications du Mondial 2018, l’Afrique du Sud reçoit et bat le Sénégal 2-1. Grâce notamment à un pénalty imaginaire sifflé contre Kalidou Koulibaly par l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey. Mais coup de tonnerre, le Sénégal dépose un recours et obtient de rejouer le match. les lions battent ainsi les Bafana Bafana et poursuivent leur route pour la Coupe du monde.

La descente de l’armée malgache à l’hôtel tanzanien

Madagascar recevait la Tanzanie dimanche 14 novembre. Les Tanzaniens ont reçu un drôle d’accueil. L’armée malgache a en effet débarqué dans leur hôtel. Cette dernière venait pour cueillir trois joueurs tanzaniens qui auraient été testés positifs à la Covid 19.

Les officiels de la Tanzanie quant à eux ont dénoncé une tentative d’intimidation. Elle n’était par ailleurs pas au courant que l’armée allait débarquer. La cacophonie a vite fait de s’installer.

Le match a finalement eu lieu. Et les deux equipes se sont neutralisés (1-1).

Coup d’Etat en Guinée

L’affiche Guinée-Maroc était très attendue dans ce Groupe I de qualification pour le Mondial. Le Syli devait recevoir le Maroc le 6 septembre lors de la 2ème journée. Mais la veille, un Coup d’Etat est perpétré, le Président Alpha Condé arrêté. Les joueurs marocains restent coincés dans leur hôtel. Heureusement pour eux, ils réussissent à se faire exfiltrer dans la soirée du dimanche 5 septembre et rentre au bercail.

Finalement, la rencontre se rejouera en octobre…au Royaume chérifien. les lions de l’Atlas infligent une correction aux Guinéens et l’emportent (4-1). Le Maroc finira largement devant dans ce Groupe avec 18 points. ils finissent loin devant la Guinée-Bissau(6 pts). Alors que le Syli n’engrange que 4 points, et surtout aucune victoire.

Angola Gabon, une autre histoire de tests covid

La Covid a décidément bon dos. Après l’histoire du match Sierra Leone-Bénin lors des éliminatoires de la CAN 2021, un match qualificatif à la Coupe du monde a connu un retard conséquent à cause de la Covid. Il s’agit de l’Affiche du Groupe F entre l’Angola et le Gabon. Les faits ont eu lieu le 08 octobre. L’Angola réclame des tests covid effectués sur place.

La raison ? Les Gabonais ont voyagé pour Luanda sans leur défenseur Bruno Ecuele Manga. Ce dernier avait été testé positif au Coronavirus.

Partis pour Luanda sans leur défenseur Bruno Ecuele Manga, les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang sont dans l’expectative quant à la suite des événements.

Le match blame plus de 45 minutes de retard. Et les Palancras Negras l’emporte (3-1).

Helder Costa à la même table que Di Stefano, rien que ça

Très peu de joueurs peuvent se vanter de partager une statistique avec la légende Alfredo Di Stefano. L’Espagnol n’est autre que le troisième meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid (308 buts). Il a par ailleurs remporté le Ballon d’or en 1957 et en 1959. Helder Costa n’a certes pas reçu de ballon d’or ni marqué autant de buts, mais son nom restera à jamais lié à Alfredo Di Stefano pour une raison bien precise. Pour sa première sélection avec l’Angola face à l’Egypte dans ces qualifications pour le Mondial, Costa a marqué.

Or, il avait déjà marqué pour ses débuts avec le Portugal en 2018. Ce qui fait de lui le troisième joueur de l’histoire à marquer pour ses débuts avec deux sélections différentes. Seuls deux joueurs avaient réussi cette performance. Il y eu donc Alfredo Di Stefano (Argentine et Espagne) et José Alfatini (Brésil et Italie).

Oumar NDONGO

Leave a Reply