Breaking News

Les judokas ivoiriens ont ravelé 7 médailles à l’Open de Dakar

Pour la Côte d’Ivoire, l’Open de Dakar au Sénégal restera une date marquante dans son histoire. Et pour cause, pour la 1ère fois, le judo ivoirien a ravelé 7 breloques à l’occasion d’une compétition internationale. Trois médailles d’or, 2 en argent et 2 de bronze sont en effet tombées dans l’escarcelle ivoirienne à l’issue de l’Open de Dakar qui s’est déroulé, samedi 13 et dimanche 14 novembre, au Marius Ndiaye Stadium.

Et comme à Yaoundé, en Cameroun, il ya 8 jours, ils terminent à la 2e place du podium derrière le Sénégal avec 14 médailles dont 5 en Or. Le Maroc ferme la marche du podium avec 6 médailles. Pour les Ivoiriens, ces 7 médailles viennent s’ajouter aux 5 remportées au Cameroun, pour un total de 12 médailles à l’issue de ces deux tournois. Une grosse performance qui démontre la montée en puissance du judo ivoirien sur l’échiquier africain.

Le hold up des Ivoiriens

Au « jour 1 » du tournoi, Fofana Salimata a offered à la Côte d’Ivoire sa 1ère médaille d’or. Elle s’est hissée sur la plus haute marche du podium des ‑52kg en battant en finale la Cap-Verdienne Silva Djamila. Sa compatriote Diarrassouba Maïmouna a pris l’Argent pour la catégorie ‑48kg. Dabonné Daouda (-60kg) et Dadié Guillaume (-73kg) se sont contentés du Bronze.

Pour le « jour 2 », les tireurs ivoiriens sont montés d’un cran en glanant 2 nouvelles breloques en Or. A commencer par Fofana Fatim. L’Ivoirienne a dominé la Kenyane Nyanchoka Lydiah en finale de la catégorie des -78kg. Puis au tour de Kobenan Koffi Krémé de dicter sa loi au Sénégalais Fall Modou, à l’issue d’un beau combat, en finale des -100kg.

La 2e médaille d’Argent des pachydermes a été remportée by Dabonné Cheick Abraham, tombé en finale des -81 kg face au Sénégalais Saliou Ndiaye. C’est la première médaille de Cheick dans un Open Senior.

Pour rappel, plus de 100 combattants issus de 18 nations dont l’Irlande, l’Afrique du Sud, etc., ont pris à cet Open de judo de Dakar.

Sanh Severin

==

Leave a Reply