Breaking News

JO 2020 : 29 athlètes réfugiés seront à Tokyo

29 athlètes réfugiés ont été sélectionnés pour prendre part aux Jeux olympiques Tokyo 2020

Après la première participation in Rio 2016, l’équipe des refugiés sera bien présente à Tokyo aussi. Le comité international olympique a en effet dévoilé ce mardi 8 juin, les sportifs sélectionnés pour les Jeux. Pour cette edition, le nombre a fortement augmenté, il est passé de 10 à 29 athlètes. Ces derniers sont choisis parmi un groupe de 55 athlètes et ils vont concourir dans 12 disciplines. Ils sont pris en charge par le CIO dans le cadre du program de bourses olympiques pour les athlètes réfugiés.

10 sportifs d’origin africaine en lice

L’Afrique sera bien représentée dans cette sélection à Tokyo. La liste comporte effectivement dix sportifs originaires de 5 pays. Il s’agit du Soudan du Sud, du Congo, de la RD Congo, de l’Erythrée et du Cameroun.

Et l’athlétisme domine largement avec sept athlètes. La Sud-soudanaise Rose Nathike Lokonyen, porte-drapeau de l’équipe à Rio 2016, va honorer sa deuxième participation in Tokyo. La spécialiste du 800 m sera en compagnie de sa compatriote Anjelina Nadai Lohalith qui va s’aligner sur le 1500 m. Les deux s’entraînent actuellement au camp de la Fondation pour la paix Tegla Loroupe à Ngong, au Kenya.

L’Érythréen Tachlowini Gabriyesos sera égallement en lice aux JO. Il est d’ailleurs le premier athlète réfugié à atteindre les minimas olympiques. L’athlète de 23 ans avait couru 2h10mn55s le marathon Hahula Galilée, le 14 mars dernier.

La délégation se réunira pour la première fois à l’Aspire Academy de Doha (Qatar) les 12 et 13 juillet avant de rejoindre le Japon le 14 juillet. Lors de la cérémonie d’ouverture le 23 juillet, l’équipe sera la deuxième délégation après la Grèce à entrer dans le stade, envoyant un puissant message «d’inclusion, de solidarité et d’espoir au monde tout en sensibilisant davantage au sort de plus de 80 millions de personnes actuellement déplacées» selon le president du CIO, Thomas Bach.

Amy WANE

Les athlètes réfugiés d’origine africaine

Rose Nathike Lokonyen (Soudan du Sud)

Anjelina Nadai Lohalith (Soudan du Sud)

James Nyang Chiengjilek (Soudan du Sud)

Paulo Amatun Lokoro (Soudan du Sud)

Jamal Abdelmaji Eisa Mohammed (Soudan)

Dorian Keletela (Congo)

Tachlowini Gabriyesos (Erythrée)

Luna Solomon (Erythrée)

Popole Misenga (RDC)

Cyrille Fagat Tchatchet II (Cameroun)

Leave a Reply